1. Introduction

Bienvenue dans ce cours sur la création d'un site avec le CMS WordPress.

Un projet nous servira de fil rouge tout au long de ce cours : la création d'un site pour une association sportive virtuelle, l'AS2.0.

Mais avant de commencer à prendre en main cet outil et à créer notre premier site, commençons d'abord par découvrir WordPress, ce qu'il est, et ce qu'il va nous permettre de faire.

 

Qu'est-ce que WordPress ?

Logo WordPress
 

WordPress est un CMS (Content Management System ou Système de Gestion de Contenu en français) gratuit, libre et open-source sorti en 2003. 

Comme tout CMS, il est utilisé pour créer et mettre en ligne du contenu (articles, médias, etc.). Initialement développé pour réaliser des blogs, les types de sites réalisables sont aujourd'hui variés : du site vitrine au forum, et passant par le e-commerce.

A l'heure actuelle, c'est le CMS numéro 1 sur le marché, loin devant ses principaux concurrents, Joomla et Drupal, puisque 30,6% des sites web dans le monde l'utilisent (contre 3,1% pour Joomla et 2,1% pour Drupal - chiffres d'avril 2018).

Très utilisé par les professionnels du web, il reste néanmoins accessible aux novices grâce à une interface d'administration simple et intuitive.

Côté techno

WordPress est développé avec le langage PHP et utilise une base de données MySQL.

La dernière version, WordPress 5.1 "Betty" (c'est cette version que j'utilise dans ce cours) intègre un tout nouvel éditeur, Gutenberg, développé en JavaScript, avec la librairie ReactJS.

Est-il adapté à tous les sites ?

D'un point de vue purement théorique, oui, il n'y a pas de restriction et vous pouvez faire tout ce que vous voulez comme site web, comme un blog, un site vitrine, un one-page, un site e-commerce, un forum, un portfolio, etc.

Dans la pratique, il est toutefois recommandé de bien définir ses besoins en amont afin de choisir la solution la plus en adéquation à vos besoins.

WordPress or not WordPress ?!

WordPress est un CMS qui présente de nombreux avantages pour la réalisation de sites web : facile à prendre en main et intuitif, même pour un débutant, il offre de très nombreuses possibilités de personnalisation grâce à une riche bibliothèque de thèmes et de plugins.

Pour les utilisateurs plus "aguerris", il permet de partir d'une base robuste pour développer ensuite soi-même les fonctionnalités dont on peut avoir besoin : personnalisation d'un thème existant grâce au thème enfant, développement intégral d'un thème, d'un plugin.

Du fait de sa popularité, on peut également profiter d'une très vaste communauté, y compris francophone.

Autant d'avantages précieux pour gagner du temps lors de la création d'un site.

Cependant, comme mentionné précédemment, il est indispensable de bien définir ses besoins, et les futures fonctionnalités en amont, et de ne pas hésiter à faire un comparatif des différentes solutions existantes.

De plus, la popularité de ce CMS va de paire avec un inconvénient non négligeable : la sécurité. En effet, comme un peu plus de 30% des sites sont aujourd'hui développés avec WordPress, il est logique que cela soit un "terrain de jeu" propice aux hackers. Il est donc indispensable (mais comme pour tout site ou application) de mettre en place certaines mesures, dont plusieurs sont relativement simples, pour s'assurer que le site ne présente pas (trop) de failles.

 

Maintenant que nous avons fait les présentations, il temps d'entrer dans le vi du sujet. Rendez-vous au prochain chapitre pour l'installation de WordPress 😉